Événements

Les Mardis du Quai Voltaire

La fracture territoriale est-elle une fatalité ?

Partager sur :

 


 

 

Les agros vous invitent au débat

Mardi 19 novembre 2019 à 19 heures

(initialement prévu le 26 novembre 2019)

 

La fracture territoriale est-elle une fatalité ?
 

 

La fracture territoriale résulte d'une tendance lourde. L'actualité des gilets jaunes a rappelé la persistance de cette maladie chronique ...un fossé s’est inéluctablement creusé entre ruraux et urbains, centres villes et banlieues, élites, agriculteurs, employés.

L’étude[1] « La France en morceaux - Baromètre des territoires 2019 » réalisée par l’Institut Montaigne et le cabinet Elabe définit quatre profils types de personnes selon leur capital social, culturel, et leur potentiel de mobilité. Ils sont présents dans toutes les régions, selon des proportions différentes, avec une surreprésentation de la catégorie « assignés » chez les gilets jaunes.

Hervé Le Bras[2], démographe, auteur de « Se sentir mal dans une France qui va bien », observe que les indicateurs économiques, sociaux, démographiques de la France la situent dans le peloton de tête de l’Europe. La mutation des cadres et des professions libérales vers les grandes villes, et l’éloignement des services accentuent la désertification rurale et le sentiment d’abandon. Le décalage entre une instruction élevée et la réussite sociale exacerbent les frustrations.

Comme Agros, nous avons une double ambition. Nous souhaitons apporter des éléments objectifs pour décrire cette fracture et la mettre en perspective. Comme acteurs de l’agriculture, de l’alimentation et plus généralement pour la vie durable des territoires, nous suggérons des solutions. Nous invitons des témoins et acteurs aux priorités et points de vue différents pour répondre à des questions telles que :

 

. Quelles lignes de fracture, territoriales, sociales, culturelles ? 

. Quel rôle de chacun pour activer des écosystèmes territoriaux complexes ? Elus de terrain, entrepreneurs, collectivités, Etat, citoyens et consommateurs, comment innover ensemble ?

. Quelle place pour l’agriculture et l’alimentation dans la réappropriation des territoires ?

. L’agence nationale de la cohésion des territoires a été créée par la loi du 23 juillet 2019. Comment va -t-elle s’articuler avec les différents plans d’action du ministère de la cohésion des territoires pour les villes moyennes, les centres bourgs ?

. Faut-il aller plus loin dans la décentralisation et si oui, comment ?

 

Parmi les intervenants attendus :

  • Nicolas Bauquet, directeur des études de l’Institut Montaigne
  • Grégory Gendre, maire de Dolus d'Oléron (17)

 

Le débat sera animé par un journaliste et sera suivi d'un buffet partagé par les intervenants.

 

Diffusion en direct et différé sur le site facebook d’Agro Paris Tech Alumni, en accès libre.

 

 

 

 

 

[1]             https://www.institutmontaigne.org/dossiers/la-france-en-morceaux-barometre-des-territoires-2019

[2]             Audition du 6/2/2019 au CESE: https://www.youtube.com/watch?v=6t-jXOvBJ2s

 

******************

 

 Vous pouvez également voir ou revoir les débats des précédents MQV :

·       Le bien-être animal est-il compatible avec l'élevage ?

·       Une alimentation saine et durable, utopie ou réalité économique ?

·       Les médias aiment-ils l'agriculture ?

.       L'agriculture et l'alimentation sont-elles encore des priorités pour l'Europe ?

La responsabilité sociétale des entreprises, effet de mode ou réel enjeu pour l'entreprise d'aujourd'hui ?

Mangerons-nous encore du chocolat en 2050 ?

 

Mardi 19 novembre 2019 19h00 - 23h00
AgroParisTech ALUMNI
5 Quai Voltaire
75007 PARIS
  • Gratuit cotisants APTAlumni (diplomés et étudiants)
     

  • 30 € Non cotisants APTAlumni et extérieurs
     

  • 10 € Accompagnant d'un cotisant
     

  • Il reste 47 places

Localisation

AgroParisTech ALUMNI

5 Quai Voltaire
75007 PARIS

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Mardi 19 novembre 2019 19h00 - 23h00
AgroParisTech ALUMNI
5 Quai Voltaire
75007 PARIS
  • Gratuit cotisants APTAlumni (diplomés et étudiants)
     

  • 30 € Non cotisants APTAlumni et extérieurs
     

  • 10 € Accompagnant d'un cotisant
     

  • Il reste 47 places

  • Ajouter à mon agenda